Kinshasa: affaire viole d’une mineure de 13 ans ,des activistes droits de l’Homme et plusieurs autres structures pro-démocratie réclament que la justice soit faite

Après plusieurs maniféstations organisées par différentes structures de défense des droits de l’Homme ainsi que certainnes associations devant l’École révérend kim de lingwala et devant le bureau du Procureur Général de la République près la Cour de Cassation exprimant leurs indignation par rapport à l’arrêt du tribunal pour enfant qui a condamné 2 enfants sur 7 présumés auteurs du viole de leur collègue de classe agée de 13ans, cette affaire au niveau du Tribunal va en fin reprendre en appel le 24 juin prochain.

En effet,ayant subît les pressions de toutes parts l’École incriminée est sortie du bois et a précisée que les faits se sont déroulés en déhors de l’École et un jour férié où les enfants devrait être sous la protéction de leurs parents.

L’École a par la même occasion précisée que aucun éléves cité dans cette affaire n’a été rénvoyé de l’école et que la décision de la commission de discipline de l’École sera publiée le 02 juillet prochain.

Simcongo presse

Partager avec vos amis: