Kwango : 12 zones de santé touchées par la maladie Konzo

Le chef de Division provincial de la santé de Kwango Pierre Mwela indique que 12 zones de santé sur les 14 que compte cette province sont touchées par la maladie Konzo.

Il l’a dit samedi 20 juillet à radio Okapi.

 Les malades présentent des signes de malnutrition et des faiblesses aux membres supérieurs et inférieurs. Cette maladie touche les nerfs de l’individu et provoque principalement la paralysie de ses membres inférieurs. Le sujet atteint a les membres déformés et éprouve surtout des difficultés à marcher car il n’a pas d’équilibre, note M. Mwela.

 La cause de cette maladie est essentiellement liée à la consommation du manioc qui n’a pas connu de rouissage, une technique qui élimine les substances toxiques de certaines plantes alimentaires.

Pierre Mwela ajoute que plusieurs ménages sont attaqués. Mais à ce jour, il n’existe que le traitement préventif.

L’ONG des droits italiens ISCO sensibilise la population de Kwango sur cette maladie qui principalement des enfants.

Selon Rachel Muwawa, chargée de Communication de ISCO, cette sensibilisation concerne six sites déjà identifiés avec 4800 ménages. Les ménages ciblés recevront des informations nécessaires pour se prévenir contre cette maladie, a ajouté la même source.

Rachel Muwawa appelle les autorités du pays à intensifier la sensibilisation et prendre en charge les enfants et les femmes atteints de cette maladie.

Konzo est une maladie qui date de plusieurs décennies. Elle connait une recrudescence, à ce jour, suite à la malnutrition chronique dans cette province, affirment les autorités sanitaires.

Partager avec vos amis: