La RDC et l’Ouganda conviennent de travailler « en étroite collaboration » pour s’attaquer aux forces négatives

La République démocratique du Congo (RDC) et l’Ouganda se sont convenus de travailler « en étroite collaboration » pour s’attaquer aux problèmes des forces négatives et autres groupes armés actifs dans la région [de Grands lacs] et dans l’Est de la RDC. Cette résolution est contenue dans le communiqué conjoint signé samedi 9 novembre à Entebbe (Ouganda), à l’occasion de la visite du Président de la RDC, Félix Tshisekedi en Ouganda.

Yoweri Museveni et Félix Tshisekedi ont aussi souligné la nécessité d’accroître les échanges et les investissements entre les deux pays.

Ils ont noté avec préoccupations les nombreuses mesures restrictives pour le commerce et les goulets d’étranglements liés aux infrastructures, qui entraînent une augmentation du coût des transactions dans la région.

Le même communique indique que les deux chefs d’état ont souligné l’importance de développer les infrastructures transfrontalières essentielles pour faciliter les échanges.

Ils ont souligné l’importance de développer de développer les infrastructures transfrontalières, qui sont essentiellement pour faciliter les échanges commerciaux entre les deux pays.

Félix Tshisekedi et Yoweri Museveni ont convenu d’entreprendre le développement conjoint des réseaux clés suivants dans les 24 mois : la route Mpondwe-Beni (977 km), la route Goli-Bunia (181 km) et la route Bunagana-Rutshuru (24 km).

radiookapi

Partager avec vos amis: