RDC : les médecins confirment le début de leur grève à partir du lundi 23 avril

Vue de la clinique Ngaliema à Kinshasa, le 05/09/2017 lors de la grève de médecins. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le Syndicat national des médecins (SYNAMED) confirment le début de la grève sur toute l’étendue de la République démocratique du Congo à partir du lundi 23 avril prochain. Les blouses blanches reprochent au gouvernement de la RDC de n’avoir pas amélioré leurs conditions salariales, en dépit des accrods signés entre les deux parties.

« Le bureau exécutif national a adressé un préavis de la levée de la suspension de la grève à son excellence Premier ministre chef du gouvernement. Cette reprise de la grève se fera à partir du Lundi 23 avril 2018 à travers toute la République démocratique du Congo », a déclaré jeudi 19 avril à Kinshasa, le secrétaire général adjoint du SYNAMED, Roland Nengi.

Selon lui, le SYNAMED est arrivé à cette décision de la reprise de la grève à la suite de l’épuisement de toutes les procédures administratives.

« Le gouvernement de la RDC avait pris sept engagements à travers un accord signé avec le banc syndical. Après évaluation de l’exécution dudit accord, le SYNAMED a adressé à son excellence monsieur le Premier ministre trois correspondances pour l’alerter de la mauvaise évolution de l’application de l’accord. Toutes ces correspondances sont restées sans suite tant de la part de son excellence monsieur le Premier ministre Tshibala Nzenze que des membres du gouvernement dont quatre ministres signataires de l’Accord », a regretté Roland Nengi.

Le 12 avril dernier, le SYNAMED avait accordé près de deux semaines de préavis au gouvernement pour répondre aux revendications des médecins, portant sur la promotion des grades des médecins, l’amélioration de leur enveloppe salariale et l’octroi de primes aux nouveaux médecins, dont la plupart prestent depuis plusieurs années sans accéder à ce droit.

Partager avec vos amis: