Sénat/RDC : début de la campagne électorale

La campagne électorale pour les candidats retenus aux différents postes du bureau définitif du Sénat a commencé mercredi 24 juillet au Palais du Peuple. Les murs du bâtiment sont couverts de banderoles aux divers formats des candidats en lice. 

Des sympathisants étaient nombreux sur le parvis du palais du peuple en train de battre campagne pour leurs candidats respectifs, au moment où ces derniers étaient en plénière en train de présenter leurs programmes d’action.

Bahati Lukwebo, candidat à la présidence pour le compte de l’AFDC-A, a ouvert le bal avec son discours dans lequel il s’engage à ce que le Sénat congolais puisse jouer un rôle en nouant des relations solides avec les autres institutions parlementaires.

Pour ce qui est du contrôle parlementaire, il a promis d’encourager tout sénateur, initiateur d’un instrument de contrôle et d’appuyer toute initiative tendant à sanctionner l’action de l’exécutif.

A son tour, son challenger Alexis Thambwe Mwamba, candidat du FCC, a souhaité voir le Sénat être une institution phare de la République. Il s’est engagé à faire en sorte que le gouvernement puisse mettre fin à la pauvreté de la population et accroitre des initiatives contre la maladie à virus Ebola dans l’Est du pays.

22 candidats, dont 3 femmes

Après le désistement de Georges Erick Makangu, au profit de Thambwe Mwamba, il reste vingt-deux candidats dans la course, dont trois femmes seulement. Sept postes sont à pourvoir.

Les candidatures féminines concernent le poste de rapporteur adjoint, Marie José Kamitatu de l’opposition pour le compte du parti ARC du regroupement politique G7, qui s’oppose à M. Moleka Liambi. La deuxième candidature féminine sur la liste publiée mardi est celle de Goya Kitenge Bijoux, du FCC qui brigue le poste de questeur aux côtés de deux hommes, Guy Loando Mboyo et Rubuye Hakizimwami.

Madeleine Nikomba, sénatrice élue de la Tshopo, se bouscule aussi avec deux hommes, Rolly Lelo Nzazi et Jean-Pierre Zagbalafio Angala, au poste de questeur adjoint. Au poste de vice-président, Samy Badibanga, ancien Premier ministre congolais, se frotte à Evariste Boshab du FCC, ancien président de la chambre basse, et Sangwa Temongonde Mossai.

Deux candidatures masculines de Michel Kanyimbu Shindany et Tibasima Mbogemu Ateenyi sont retenues pour le poste de deuxième vice-président. Kaumba Lufunda et Amine Mabaya Gizi sont les deux hommes qui cherchent à occuper le poste de rapporteur.

L’élection est prévue le samedi 27 juillet.

Partager avec vos amis: