Une semaine déjà depuis que les médecins membres de symeco sont en grève sèche.

C’est depuis le jeudi 13 février dernier que les médecins du secteur public membres de symeco ont décidé de durcir leur mouvement de grève.

Ils dénoncent le flou dans l’accord de village venus entre le gouvernement et les banc syndical et exigent que cet dit accord soit formel et que le gouvernement réponde aux révendications reprises dans leur cahier décharge déposé au gouvernement depuis septembre 2019.Les blouses blanches demandent à l’autorité entre la mécanisation de médecins non rémunérés,le payements de médecins selon leurs grades et statuts respectifs ainsi que leur primes.Dans l’entre c’est la population c’est la population qui est la première victime de cette grève qui devient de plus en plus inquiétante.

Au gouvernement de prendre des mésures à résoudre ce problème une fois pour toute pour sauver des vies.

Paulin kalamba
Partager avec vos amis: