Elections en RDC : un scrutin en forme de course d’obstacles

En République démocratique du Congo, l’élection est une course d’obstacles. Après un report in extremis du scrutin d’une semaine (du 23 au 30 décembre), le sprint final est barré par une triple haie.

Première barrière : la date. Sera-t-elle tenue, alors que les autorités repoussent l’échéance depuis deux ans ? Les Congolais en doutent. La Commission électorale nationale indépendante (Céni) est censée avoir comblé son retard dans l’organisation et le déploiement du matériel électoral en seulement sept jours. L’opposition a prévenu que tout nouveau délai constituerait une « ligne rouge ».

Second obstacle : le déroulement du scrutin. Ce triple vote (présidentiel, législatif, provincial) tant attendu est hautement inflammable. L’utilisation de « machines à voter », surnommées « machines à tricher » par l’opposition, qui y voit des « boîtes noires » susceptibles de faciliter la fraude, est une première. Elle a finalement été acceptée par le candidat Martin Fayulu, l’un des favoris. Mais les partisans de l’opposition sont chauffés à blanc, tandis que les forces de sécurité congolaises seront omniprésentes le jour du vote. De quoi redouter des incidents. Or un scrutin trop chaotique serait synonyme d’annulation ou de nouveau report.

Enfin, la troisième épreuve sera l’annonce des résultats. Les deux principaux candidats de l’opposition sont persuadés de l’emporter sur l’héritier de Joseph Kabila, Emmanuel Ramazani Shadary. Après dix-sept ans à la tête de l’Etat, le Président, atteint par la limite des deux mandats (le dernier a officiellement pris fin en décembre 2016), a renoncé à se présenter cet été, sous pression de la communauté internationale et de la société civile congolaise. «Il est impossible que le candidat de la continuité du régime soit élu», affirme l’opposant Félix Tshisekedi, qui a appelé sa base à «refuser les résultats» si Shadary était proclamé vainqueur du seul et unique tour.

Que pensez-vous de cet article?

via lalibre d’afrique

Partager avec vos amis: