Elections -RDC : les affiches de campagne toujours visibles dans l’espace public

La campagne électorale a pris officiellement fin le vendredi 21 dernier à minuit, conformément à la loi électorale. Cependant, à quelques exceptions près, affiches, banderoles et autres panneaux des candidats à tous les scrutins occupent encore plusieurs places publiques de la ville de Kinshasa, ont constaté les reporters de Radio Okapi dimanche 23 décembre.

L’image de la capitale congolaise ressemble, du moins dans ses principales voies et lieux publics, à celle de la période de campagne électorale ; avec cette floraison d’affiches,de banderoles et de panneaux des candidats aux scrutins initialement prévus pour le 23 mais finalement remis au 30 décembre. 

Boulevard du 30 juin, Avenues Mondjiba , Kisangani, Kasa – Vubu , Huileries, Komorico , Boulevard Triomphal… toutes ces voies présentent encore le visage de la campagne électorale. 

A certains endroits pourtant, banderoles bâches intéressent particulièrement les « shégués », ces enfants en rupture familiale qui vivent dans la rue. Ils les arrachent pour leurs besoins personnels. C’est le cas de la commune de Ngaliema, où plusieurs banderoles de campagne ont disparu au Rond-point Kintambo Magasin.

 « Ce n’est pas nous qui arrachons les affiches. Ce sont plutôt les ‘phaseurs’, les enfants de la rue. Ils vont les revendre aux propriétaires de restaurants de fortune », a affirmé un cireur des chaussures trouvé sur place, précisant que ces jeunes commençaient déjà à opérer vendredi vers 23 heures, heure locale.

Pour les agences de publicité qui avaient loué leurs panneaux, le problème ne se pose pas. «  Nous enlevons les bâches de propagande, le délai a expiré. C’était pour un mois.C’est pourquoi nous enlevons ces bâches pour les remplacer par les messages de nos clients habituels », explique un publicitaire.

Ce travail ne pourrait cependant être achevé le même jour dans toute la ville.   « Nous reprendrons le travail demain et d’ici lundi nous pourrions terminer », précise la même source.

Alors que les élections étaient  encore prévues  pour le 23 décembre , la Commission électorale nationale indépendante (CENI) avait recommandé aux candidats d’enlever, 24 heures avant le scrutin, toutes les affiches de campagne dans un rayon de 100 mètres des centres de vote.

Poursuite de la campagne dans les médias à Mbuji-Mayi

A Mbujimayi, dans le Kasaï Oriental, la campagne continue dans quelques médias de l’audiovisuel. Des reportages faisant l’apologie des actions caritatives des candidats continuent à faire la part belle des éditions d’information. De même, dans bon nombre de carrefours et avenues, les affiches et banderoles des candidats ne sont pas démontées, même à proximité des sites prévus pour le vote.

Cela est remarquable à l’entrée du Camp Nsele, dans la commune de la Kanshi, sur l’avenue Lusambo, ou des messages de campagne, sur divers supports, sont omniprésents. 

via radiookapi

Que pensez-vous de cet article?

Partager avec vos amis: