Félix Tshisekedi : « On essaie d’entrer dans la peau du Président et de s’habituer à la fonction »

Félix Tshisekedi, président du Rassemblement/Limete lors de l’ouverture du conclave à Kinshasa, le 21/07/2017. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Au premier jour de son travail au Palais de la Nation, Félix Tshisekedi a affirmé qu’il essaie d’entrer dans la peau du Président et de s’habituer à cette fonction. Il a fait cette déclaration vendredi 25 janvier à Kinshasa après la remise et reprise avec joseph Kabila.

« On se sent conscient d’avoir la responsabilité de millions d’âmes et on se pose la question sur les sacrifices à [consentir] face à certaines habitudes qui n’entrent pas dans le cadre de l’intérêt supérieur de la nation. On essaie d’entrer dans la peau du Président et de s’habituer à la fonction », a indiqué le chef de l’Etat.

En ce qui concerne le message lancé par les militants de l’UDPS à travers le slogan « le peuple d’abord », il promet de placer le même peuple au centre de son action.

« Ce message m’a beaucoup touché. Evidemment ça va être le fil conducteur de tout mon séjour à la Présidence de la République », a promis M. Tshisekedi.

Il envisage aussi d’appliquer rapidement sa promesse de la fermeture des cachots clandestins.

« Ça sera fait, je vous le confirme. J’ai déjà programmé une réunion du Conseil supérieur de sécurité à laquelle je vais adjoindre les agences comme l’ANR [Agence nationale de renseignements], etc. L’une de mes premières décisions sera celle-là. S’il y a des cas, on les transfère à la justice, s’il faut les emprisonner, on le fait à Makala ou ailleurs, mais pas dans de cachots de fortune », a fait remarquer Félix Tshisekedi.

radiookapi via simcongo

Partager avec vos amis: