RDC : le CNSA absent de la tripartite convoquée par le gouvernement

Les membre de la commission logistique, budget et finances dans la salle des conférences internationales (Senat) au Palais du peuple à Kinshasa, le 17/10/2017 lors de la réunion tripartite CNSA, gouvernement et CENI. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le Conseil national de suivi de l’accord et du suivi du processus électoral (CNSA) n’a pas participé à la réunion tripartite CNSA-CENI-Gouvernement tenue lundi 28 mai au ministère de l’Intérieur. Selon le CNSA, qui promet la « vraie Tripartite » pour bientôt, le gouvernement Tshibala n’est pas qualifié de convoquer cette réunion pour évaluer le processus électoral.

Le rapporteur du CNSA, Valentin Vangi, appelle au respect de l’Accord de la Saint Sylvestre :

« L’accord a recommandé au CNSA de s’acquitter de son devoir d’organiser des évaluations du processus électoral au moins une fois tous les deux mois. Donc, ici, en toute logique, c’est la personne qui évalue qui doit convoquer [la rencontre] ; pas celle qu’on doit évaluer ».

Selon lui, le 30 janvier dernier, le président du CNSA avait déjà écrit au gouvernement et à la CENI appelant les deux parties à la réunion tripartie. Il a renouvelé sa correspondance le 20 février et en mars, sans obtenir de suite.

« Le CNSA ne pourra jamais participer à une tripartite que lui-même n’a pas convoqué », a insisté M. Vangi

Un malentendu similaire avait apparu entre le CNSA et les deux autres parties lors de premiers travaux d’évaluation tenus à Kananga en août 2017. Le CNSA affirmait que ces assises constituaient « en réalité une évaluation interne de la CENI », alors que le gouvernement et la CENI parlaient d’évaluation proprement dit du processus électoral.

Partager avec vos amis: