RDC: manifestations à Goma contre le report des élections à Beni et Butembo

Des manifestans de l’opposition lors de la Journée  »carton jaune », le 19 octobre 2016 à Goma. MONUSCO/Ph.Myriam Asmani

Les habitants du quartier Majengo dans la ville de Goma ont manifesté ce jeudi 27 matin contre la décision de la CENI de reporter partiellement les élections à Butembo, Beni territoire et Beni ville. Les manifestants ont mis des barricades sur la chaussée perturbant ainsi la circulation. Quelques personnes ont été interpellées. 

Plusieurs commerces de Majengo sont restés fermés ce matin. De nombreux jeunes gens qui ont pris d’assaut les abords de la route principale du quartier toisaient les éléments de la police déployés à cet endroit aux environs de 7 heures locales, alors que les manifestations de colères sont observées depuis 5 heures du matin, heure locale.  

La tension était encore perceptible en milieu de matinée dans ce quartier qui accueille plusieurs habitants originaires de Beni et de Butembo.

Il y a eu aussi d’autres manifestations devant l’Université de Goma. Quelques étudiants, mêlés aux habitants, ont bloqué le passage des véhicules pendant plusieurs minutes. Sur l’axe Katindo – au niveau des trois paillotes jusqu’à l’entrée de la Station « Ni Yetu », à l’ouest de la ville – des manifestants en colère ont perturbé l’ordre public.  

Les policiers les ont poursuivis, les dispersant dans les quartiers. Ils ont fait usage des tirs de sommation, mais aussi de gaz lacrymogène. Et d’après les témoignages de certains manifestants, quelques personnes auraient été interpellées du côté de Majengo et Katindo. Quelques boutiques et magasins sont restés fermés dans ces quartiers.

Jusqu’en depuis d’après-midi, la tension était encore perceptible dans le chef des habitants de Goma, dont la plupart se disent mécontents de la décision de la CENI « excluant plus d’un million des habitants du Nord-Kivu de l’élection présidentielle du 30 décembre 2018. »

Vous pouvez écouter ici les réactions de certains Congolais à cette décision de la CENI 

via radiookapi

Partager avec vos amis: