RDC : une pétition exiger le « retour sécurisé » de Moïse Katumbi

Moise Katumbi, gouverneur de la province du Katanga le 29/6/2011, lors de l’ouverture du complexe omnisport Joseph Kabila Kabange à Lubumbashi. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

 

Le secrétaire général de cette plate-forme, Delly Sessanga, explique l’enjeu de la pétition :

« Par cette pétition, nous voulons montrer au monde entier que l’exigence de retour de Moïse Katumbi et sa participation libre aux prochaines élections n’est pas qu’une question d’« Ensemble pour le changement. C’est une question qui est portée très largement par la population congolaise dans toutes les provinces et dans toutes les couches populaires. »

Il a plaidé pour un processus électoral « libre, démocratique et transparente mais aussi inclusif. Donc, cette pétition va s’adresser aussi bien aux autorités nationales [qu’] internationales [et constituer] une interpellation de la conscience de la société civile. »

Selon Sessanga, l’enjeu de la stabilité en RDC n’est pas seulement congolais mais africain et mondial.

Au cours de cette matinée politique, plusieurs associations et mouvements associatifs agitaient drapelets et banderoles sur lesquelles on pouvait lire : « Moïse Katumbi Chapwe, c’est lui notre choix », « Bâton de Moïse », « Regroupement pour le développement du Congo », etc.

«Nous avons voulu touché les différentes couches nationales pour tâter le terrain et voir jusqu’à quel niveau la population qui ne fait pas parti de partis politiques aime Katumbi Chapwe », a expliqué Vano Kiboko, secrétaire général adjoint d’« Ensemble pour le changement ».

A cette occasion, les dirigeant d’« Ensemble pour le changement » ont par ailleurs lancé la mobilisation de toutes les couches de la population pour leur meeting prévu le 9 juin à N’djili Sainte Thérèse.

Partager avec vos amis: