Sud-Kivu : la CENI promet des poursuites contre les personnes qui se sont enrôlées plusieurs fois

Norbert Basenghezi, vice-président de la CENI à Kinshasa

Norbert Basenghezi, vice-président de la CENI à Kinshasa, le 10/05/2017. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

« Toute personnes qui s’est présentée deux ou trois fois dans nos centres [pour obtenir une carte d’électeur] sera poursuivie par la justice », a annoncé le vice-président de la CENI Norbert Basengezi à son arrivée mardi à Bukavu.

Le numéro 2 de la CENI s’est rendu au chef-lieu de la province du Sud-Kivu pour des séances de travail avec les agents de la CENI sur place et le parquet de Bukavu en lien avec des cas des doublons en quantité importante répertoriés dans la province.

« La loi et les standards internationaux parlent de l’unicité de l’électeur. Comme il y a ceux qui ont voulu être double ou triple, on va les déférer devant le parquet général de Bukavu, aujourd’hui même », a déclaré M. Basengezi, prévenant que « les fraudeurs » ne seront plus éligibles durant six ans, selon l’article 45 de la loi portant identification et enrôlement des électeurs.

Partager avec vos amis: