RDC : Joseph Kabila lance la construction d’une nouvelle aérogare à Kinshasa

Une vue du parking de l’aéroport international de Ndjili la nuit, décembre 2012. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le chef de l’Etat congolais, Joseph Kabila a lancé mercredi 2 mai les travaux de construction de la nouvelle aérogare de l’aéroport internationale de Nd’jili à Kinshasa. Il est prévu que cette nouvelle aérogare soit équipée de tous les dispositifs d’un aéroport moderne avec une capacité d’accueil d’« une dizaine des vols atterrissant et décollant au même moment ».
Pour le vice-premier ministre chargé des Transports, José Makila, l’aéroport international de N’djili dispose de deux aérogares : celle construite à 1956 et celle dite « modulaire », inaugurée en juillet 2015, mais ne répondant plus au besoin du trafic aérien et de la modernité.

La nouvelle aérogare comprendra un tarmac de 74 517 mètres carrés, un prolongement de taxiway parallèle et des bretelles de 68 891 mètres carrés, a indiqué José Makila, précisant que la durée des travaux est de trente-mois.

Une fois achevée, cette aérogare permettra de répondre aux besoins de flux annuel des trafic d’aéronefs et de passagers, estimés à 3 millions, a-t-il notamment affirm.

Le projet est évalué à 364,9 millions de dollars pour un contrat de 36 mois, signé entre la Régie des voies aériennes (RVA) et le groupe chinois Weihai International Economic and Technical Coopérative (WIETC).

Les travaux sont cofinancés par la banque chinoise Exim Bank et la RDC à hauteur de 40%. A ce jour, Kinshasa a débloqué 20 millions de dollars pour ce projet, selon la télévision officielle (RTNC), citée par l’AFP.

Partager avec vos amis: