RDC : les soutiens de Moise Katumbi l’investissent candidat à l’élection présidentielle

Moise Katumbi, gouverneur de la province du Katanga le 29/6/2011, lors de l’ouverture du complexe omnisport Joseph Kabila Kabange à Lubumbashi. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Moise Katumbi Tchapwe a été investi ce lundi 12 mars par ses partisans comme candidat à la magistrature suprême lors de l’élection présidentielle de décembre prochain. Cette décision a été prise à l’issue du conclave tenu à Johannesburg en Afrique du Sud. Ce conclave a mobilisé plus de deux cents personnes venues d’Afrique, de l’Europe et des Etats-Unis.

Ce conclave a permis la création du mouvement dénommé “Ensemble pour le changement”. Ce mouvement a, à son tour, porté Moise Katumbi comme son candidat à la prochaine élection présidentielle.

Lancement du mouvement Ensemble pour le changement

Les mouvements et partis politiques qui soutiennent la candidature de Moïse Katumbi à l’élection du 23 décembre ont lancé ce même  lundi le mouvement« Ensemble pour le changement ». Ce mouvement est conduit par Moïse Katumbi qui prend acte de sa désignation.

« Vous m’avez choisi pour conduire notre mouvement à la victoire électorale. J’accepte avec humilité et responsabilité », affirme l’ancien gouverneur du Katanga.

Dans une vidéo postée sur la page officielle de ce mouvement, Moïse Katumbi donne les grandes lignes de son programme de gouvernance. Il promet de mobiliser 100 milliards de dollars pour relancer la République démocratique du Congo.

« Je me suis engagé en politique pour défendre les valeurs fondatrices de notre Nation : l’unité, la paix, la justice et le travail et offrir à nos enfants un avenir meilleur, grâce à une bonne éducation, permettre à tous les Congolais de vivre dignement et dans la paix. Notre pays a sombré dans la dictature, la corruption, les violences et les violations des droits de l’homme », détaille Moise Katumbi.

Selon lui, les choses peuvent changer avec un leadership responsable.

« Il n’y a pas de fatalité à la situation actuelle. Avec la volonté, avec des idées, le sens de responsabilité, un autre Congo est possible. Un Congo en paix, stable et prospère et qui offre à ses enfants de quoi  vivre dignement. Nous avons tout pour devenir une grande nation. Pour y parvenir, nous avons besoin d’un leadership capable, honnête, responsable et qui est là pour servir », indique Moïse Katumbi.

Pour lui, le temps n’est plus « aux prédateurs mais aux bâtisseurs »; et de poursuivre que « la souffrance doit céder la place à l’espérance ».
Il appelle le peuple à s’engager parce que, note-t-il, « le destin des Congolais ne doit plus être pris en otage par un groupe d’individus  égoïstes».

Partager avec vos amis: