Lubumbashi : libération de 124 prisonniers graciés

Cent vingt-quatre prisonniers ont été libérés de la prison centrale de la Kasapa à Lubumbashi sur base de la mesure collective de grâce présidentielle signée le 29 décembre dernier. Cette libération intervient après celles de la prison de haute sécurité de Buluo à Likasi. La plupart des prisonniers graciés ont salué cet acte du chef de l’Etat. 

Parmi ces 124 détenus libérés, on compte aussi bien des civils que des militaires. Cinq d’entre eux sont des femmes. Il s’agit de ceux qui étaient déjà condamnés à une peine de servitude pénale ou des travaux forcés inférieur ou égal à trois ans, ou ceux ayant déjà exécuté les trois quarts de leur peine à la date du 31 décembre 2018.  

Le procureur général près la cour d’appel du Haut-Katanga, Basile Lumande, a saisi cette occasion pour exhorter ceux qui n’en sont pas bénéficiaires de profiter de ce temps qui leur reste à passer en prison pour s’amender. Aux prisonniers graciés, il leur a recommandé d’éviter tout acte de récidive.

Emues, les personnes libérées ont exprimé leur reconnaissance aux autorités du pays.  Certains ont même promis d’être des modèles dans la société.

« Je suis ravi d’avoir la liberté aujourd’hui. J’avais commis des infractions, là, à l’extérieur. Raison pour laquelle j’ai été arrêté. Pour le moment, je vais chercher un travail, je vais changer de comportement ».

Très prochainement, la même activité sera menée à la prison de Boma à Kipushi, a indiqué le procureur général près la cour d’appel du Haut-Katanga.

Partager avec vos amis: