Assemblée nationale : la session extraordinaire s’ouvre lundi 28 janvier

Palais du peuple ce 04/07/2011 à Kinshasa, lors de la 37è session de l’assemblée

La session extraordinaire de l’Assemblée nationale s’ouvre lundi 28 janvier. Un seul point est inscrit à l’ordre du jour : l’installation du bureau provisoire qui sera dirigé par le doyen d’âge assisté de deux députés nationaux les moins âgés.

Parmi les missions assignées à ce bureau provisoire, il y a notamment la validation des pouvoirs, l’élection et l’installation du bureau définitif ainsi que l’élaboration et l’adoption du règlement intérieur.

La session extraordinaire prendra fin à l’épuisement de l’ordre du jour. Conformément à l’article 114 de la Constitution, cette première plénière sera présidée par le secrétaire général à l’Assemblée nationale.

En attendant la publication des résultats définitifs des législatives nationales par la Cour constitutionnelle, tous les 485 députés sur les 500 attendus, participent à titre provisoire à cette première séance plénière de la troisième législature.

L’effectif de 500 députés devra être atteint après la tenue retardée, en mars 2019, des législatives dans les circonscriptions de Beni Ville et Territoire, Butembo Ville (Nord-Kivu) et Yumbi (Maï-Ndombe). 

La nouvelle Assemblée nationale est composée de 10% de femmes, environ 20 % d’anciens députés réélus et de quelques jeunes. Elle est donc en grande majorité constituée de 80% de nouveaux visages.

Le Palais du peuple a été fortement fréquenté vendredi 25 janvier dernier par les députés nouvellement élus, qui procédaient déjà à leur enregistrement administratif. Celui-ci leur permet d’obtenir des cartes provisoires, en attendant la publication des résultats définitifs des législatives nationales par la Cour constitutionnelle.

radiookapi via simcongo

Partager avec vos amis: