Foot-RDC : Fermeture du stade des martyrs de Kinshasa

Une vue du stade des martyrs à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Dans une lettre adressée au président de la fédération congolaise de football association (Fecofa), dont une copie est parvenue lundi 25 février à radiookapi.net, le gestionnaire du stade des martyrs, Théobald Binamungu, a décidé de fermer le stade des martyrs de Kinshasa « afin de lui permettre de quantifier les coûts et de mobiliser les fonds nécessaires pour perrocéder aux réparations » des dégâts consécutifs aux actes de vandalisme qui ont suivi le match DCMP-Renaissance (1-0) du 24 février dernier, comptant pour la 21e journée du championnat national-Division I.

Mécontents de la défaite de leur équipe, les supporters du FC Renaissance ont posé des actes de vandalisme au stade, selon des images diffusées par des télévisions locales.

Ces supporters ont arraché et cassé une centaine de chaises, brisé plusieurs vitres et impostes, déterré des garde-fous métalliques et les grilles séparant les pourtours, démonté et emporté des portes, détruit ampoules et projecteurs de l’éclairage extérieur du stade.

Un véhicule appartenant à un spectateur a été caillassé au parking, alors que plusieurs mètres des câbles d’alimentation de l’écran géant, de la sonorisation ainsi que de différentes alimentations des projecteurs ont été volés. Le gazon synthétique de l’aire de jeu a également subi des déprédations à plusieurs endroits.

Le stade des martyrs devra être opérationnel avant le match RDC-Liberia, comptant pour la dernière journée des éliminatoires de la Can-Egypte 2019.

Partager avec vos amis: