Kinshasa: La MONUSCO sensibilise les jeunes contre les violences en période électorale

Une avenue secondaire de Kinshasa dans la commune de Barumbu, le 05/12/2016. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Comment prévenir et réduire la violence en période électorale et sécuriser la commune de Barumbu. La question était au centre d’un forum des jeunes de cette commune jeudi 4 octobre 2018. Cette initiative a bénéficié de l’appui de la section des affaires civiles de la MONUSCO.

Les jeunes de Barumbu ont évoqué plusieurs points au cours de cet échange : insécurité au quotidien, phénomène kuluna, tapages nocturnes, insalubrité, chômage et surtout le spectre de violence autour des élections.

Les discordances actuelles entre la Majorité et l’Opposition autour de la machine à voter, constituent un germe de violence, estime Gilbert Fundi, membre du Conseil communal. Il invite les 21 candidats à l’élection présidentielle à adresser un message de paix et d’apaisement à la jeunesse avant les élections.

« Notre souci est d’aller aux élections avec les membres de la Majorité et de l’opposition en souriant. A la fin, que le meilleur gagne. Nous ne voulons plus voir les gens mourir », dit-il.

Concernant le volet sécuritaire. Les jeunes ont convenu de s’impliquer dans la recherche de solution.

A l’issue des échanges, l’autorité communale s’est engagée à accompagner les initiatives des jeunes pour la paix.

Partager avec vos amis: