Mgr Fridolin Ambongo succède à Laurent Monsengwo à l’archidiocèse de Kinshasa

Mgr Fridolin Ambongo lors du dialogue politique à Kinshasa, RDC, 21 décembre 2012.

Mgr Fridolin Ambongo, évêque coadjuteur de l’archidiocèse de Kinshasa a été élevé ce jeudi 1er novembre aux fonctions d’archevêque de Kinshasa. Il succède ainsi au cardinal Laurent Monsengwo Pasinya. Un communiqué du Vatican rendu public ce jeudi indique que le Pape François a accepté la démission de Laurent Cardinal Monsengwo Pasinya, archevêque de Kinshasa. 

Le Pape François a nommé le 6 février Monseigneur Fridolin Ambongo Besungu, archevêque coadjuteur de l’Archidiocèse de Kinshasa. L’archevêque promu est actuellement vice-président de la Conférence épiscopale nationale du Congo, (CENCO). Depuis sa nomination comme évêque coadjuteur, il aidait le Cardinal Monsengwo, archevêque métropolitain, dans sa mission pastorale à Kinshasa. 

Mgr Ambongo, nouvel archevêque de Kinshasa va travailler avec un évêque auxiliaire de Kinshasa en l’occurrence Mgr Edouard Kisonga. 
 
Portrait 


L’actuel vice-président de la CENCO qui a pris une part active dans les discussions ayant abouti à la signature de l’accord du 31 décembre en vue d’amener la classe politique à un accord inclusif, est né le 24 janvier 1960 à Boto.   

Président de la commission Justice et Paix en RD-Congo, Mgr Fridolin Ambongo a aussi dirigé la Commission épiscopale pour les ressources naturelles de l’épiscopat. Il fait partie des voix qui pèsent fortement dans l’épiscopat congolais et se fait remarquer par son franc-parler. 

Entré dans l’Ordre des Capucins le 12 novembre 1980, ce spécialiste en théologie morale de l’Académie Alfonsiana a été professeur aux Facultés catholique de Kinshasa, aujourd’hui Université catholique du Congo (UCC),  supérieur et vice-provincial de la province capucine congolaise, président de l’Assemblée des supérieurs majeurs de la République démocratique du Congo (ASUMA), une structure de l’église catholique qui réunit les supérieurs majeurs des instituts de vie consacrée, présents en RDC. Il a aussi été président des associations régionales des capucins d’Afrique et du comité « Cri du pauvre » des Capucins à Rome. 

Ordonné prêtre à l’âge de 28 ans chez les capucins, Mgr Ambongo était depuis 2004 évêque de Bokungu-Ikela, dans le nord du pays.

avec radiookapi

Partager avec vos amis: