MONUSCO: administrateur national de la sûreté de l’aviation, No-C

UNITED NATIONS United Nations Organization Stabilization Mission in the Democratic Republic of              the Congo ( MONUSCO )

Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation en République Démocratique du Congo

ANNONCE DE VACANCE DE POSTE

ADMINISTRATEUR NATIONAL DE LA SÛRETÉ DE L’AVIATION, NO-C

DATE LIMITE DE DÉPÔT DES CANDIDATURES                         : 14 Mars 2018

DATE DE PUBLICATION                                                             : 15 février 2018

LIEU D’AFFECTATION                                                                : Multiples

NUMÉRO DE LA VACANCE                                                        : MONUSCO/02/AVSAF/2018

Vacance réservée uniquement aux ressortissants de la République Démocratique du Congo

Candidatures féminines vivement encouragées

Valeurs fondamentales des Nations Unies: Intégrité, Professionnalisme, Respect de la Diversité

Cadre Organisationnel et Hiérarchie : Ce poste est à pourvoir à Kinshasa au sein de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation en République Démocratique du Congo. L’Administrateur National en charge de la Sûreté de l’Aviation fera rapport au Responsable de la Section en charge de la Sûreté de l’Aviation.

Responsabilités : Dans les limites des pouvoirs qui lui sont délégués, l’Administrateur national aura la charge de s’acquitter des tâches ci-après :

Mettre en oeuvre le programme de la Mission en matière de Sûreté de l’Aviation.
Recommander et faire appliquer les mesures visant la réduction du niveau de risque associé aux opérations aériennes de la Mission, qui comprennent, mais sans s’y limiter :

Identifier les dangers à la sécurité aérienne,
Faire œuvre de sensibilisation à la sûreté de l’aviation au sein de la mission,
Fournir le soutien dans la gestion des risques de l’aviation,
Mener les évaluations trimestrielles des terrains d’aviation et en préparer les rapports
Conduire les drills selon le Plan d‘Intervention d’Urgence en Aviation et les exercices Table Top,
Participer à et apporter des idées au cours des rencontres du Conseil de la Sûreté de l’aviation,
Faire le suivi de l’application des politiques liées à la sûreté de l’aviation,
Investiguer les rapports sur la survenance et les dangers,
Faire des inspections, évaluations et enquêtes,
Faire l’inspection des appareils, l’évaluation des transporteurs et l’évaluation de la performance,
Cerner les tendances en matière de sécurité,
Tenir la base des données des incidents survenus en matière de sûreté de l’Aviation.

Conduire l’inspection des sites, compiler les statistiques, tenir et traiter tous les rapports sur la survenance des cas de risque/danger.
Faire des briefings sur la sûreté et assurer la formation.
Interagir avec les agences du Gouvernement-hôte et les autorités du secteur de l’aviation lorsqu’on le lui demande.
S’acquitter d’autres tâches connexes le cas échéant.

Compétences

Professionnalisme : Capacité à travailler de manière indépendante dans la gestion des situations difficiles où le temps est critique et qui comporte des priorités opposées ; aptitudes avérées à l’analyse et à l’évaluation. Faire montre de fierté dans son travail et ses réalisations; Faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet ; Etre consciencieux et animé du souci d’honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d’obtenir les résultats escomptés ; Agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels ; Persévérer face aux obstacles et relever les défis ; Rester serein dans les situations de crise ; Se soucier de prendre en compte le principe de l’égalité des sexes et de la participation sur un même pied d’égalité des hommes et des femmes à tous les domaines d’activité.

Communication : S’exprimer clairement et efficacement, tant oralement que par écrit ; Ecouter les autres, bien les comprendre et donner suite comme il convient ; Poser les questions voulues afin d’obtenir des éclaircissements et faciliter le dialogue ; Adapter le langage, le ton, le style et la présentation au public auquel on s’adresse ; Partager l’information avec tous ceux qu’elle intéresse et tenir chacun au courant.

Aptitude à planifier et organiser : Définir clairement des buts compatibles avec les stratégies convenues ; Hiérarchiser les activités et tâches prioritaires ; modifier les priorités en fonction des besoins ; Prévoir suffisamment de temps et de ressources pour mener sa tâche à bien ; Tenir compte des risques et des imprévus dans la planification ; Suivre l’exécution des plans et les modifier s’il y a lieu ; Tirer le meilleur parti du temps dont on dispose.

Qualifications:

Etudes/Formation : Diplôme universitaire de deuxième cycle (Licence ou équivalent) en Transport aérien, Gestion de la sécurité, Ingénierie aérospatiale/Aéronautique ou Gestion du traffic aérien, ou un diplôme équivalent obtenu dans un établissement militaire est exigé. La formation reçue en tant que Pilote des lignes commerciales, ou Navigateur de Vol, ou Ingénieur d’Aéronautique/Maintenance/Vol, ou Contrôleur du trafic aérien, or Officier des Opérations de Vol, ou une qualification militaire équivalente est exigée. La formation avec brevet en Sûreté de l’Aviation (notamment les accidents d’avion et les investigations sur les incidents) est souhaitable. A défaut, un diplôme universitaire de premier cycle associé à une combinaison pertinente d’études, formation professionnelle, brevet en sûreté de l’aviation, plus deux (2) années additionnelles d’expérience professionnelle dans une occupation liée au transport aérien.

Expérience : Un minimum de cinq ans d’expérience avec prise de responsabilité progressive dans le domaine de transport aérien ou dans le contrôle des opérations du trafic aérien, de la sûreté de l’aviation ou de l’ingénierie d’aviation, dont au moins deux ans au niveau de superviseur est exigé. L’expérience en matiere d’investigation des accidents est souhaitable.  Les connaissances du domaine technique de la sûreté de l’aviation et de la prévention des accidents et l’expérience dans le domaine de l’utilisation de la documentation de l’OACI est souhaitable. L’expérience acquise dans le domaine de maintien de la paix ou dans d’autres opérations de terrain sera un avantage.

Aptitudes Linguistiques : l’Anglais et le Français sont les langues de travail du Secrétariat des Nations unies. Pour la présente vacance, la maîtrise de l’Anglais oral et écrit est exigée.

Méthode d’évaluation : l’évaluation pourra inclure un test écrit suivi d’un entretien d’embauche.

Les Nations Unies n’imposeront aucune restriction en matière d’éligibilité d’hommes et des femmes pour leur participation, en une quelconque qualité et sous conditions d’égalité, à ses organes principaux ou subsidiaires (Charte des Nations Unies, chapitre 3, article 8). Le Secrétariat des Nations Unies est un environnement non-fumeur.

Les candidats seront tenus de répondre aux dispositions de l’Article 101, paragraphe 3, de la Charte ainsi qu’aux critères du poste. Les Nations Unies ont pris l’engagement de se conformer aux standards les plus élevés d’efficacité, de compétence et d’intégrité pour la sélection de ses ressources humaines, y compris, mais sans s’y limiter, le respect du droit international des droits universels de l’homme et du droit humanitaire international. Les candidats pourront faire l’objet d’examen vis-à-vis desdits standards, y compris, mais sans s’y limiter, vis-à-vis la commission ou les allégations de commission d’actes criminels et/ou violations des droits universels de l’homme et du droit humanitaire.

Comment postuler

Les candidats qualifies intéressés devront soumettre uniquement leurs demandes avec lettre de motivation ensemble avec la  Fiche de Notice Personnelle des Nations Unies  (P-11) ci-jointe.
Soumettre les demandes par email UNIQUEMENT à: monusco-hrs-recruitment@un.org  Le dépôt de courrier ne sera pas accepté.
Les demandes DOIVENT mentionner le numéro de la vacance de la MONUSCO du poste sur la   ligne de l’objet de votre e-mail. e.g.  MONUSCO/02/AVSAF/2018
Les courriels de candidatures DOIVENT mentionner le numéro de téléphone et l’adresse du Courriel avec le lieu. Les candidatures sans numéro de téléphone et adresse de courriel et lieu NE SERONT PAS ACCEPTÉES.
Les demandes reçues après la date limite NE SERONT PAS ACCEPTÉES.
SEULS les candidats retenus seront contactés pour un test ÉCRIT de corroboration et un test d’évaluation des compétences.
En conformité à la politique de l’ONU relative à l’équilibre du genre, LES CANDIDATES QUALIFIÉES SONT VIVEMENT INVITÉES À POSTULER.

L’ONU NE PERÇOIT DE FRAIS À AUCUN STADE DU RECRUTEMENT (DÉPÔT OU TRAITEMENT DE LA CANDIDATURE, ENTRETIEN, FORMATION, ETC.), ET ELLE NE DEMANDE AUCUNE INFORMATION BANCAIRE

Partager avec vos amis: