Présidentielle en Colombie: le candidat de droite dure Ivan Duque grand favori

Le candidat de droite Ivan Duque grand favori de l’élection présidentielle du 27 mai 2018. REUTERS/Jaime Saldarriaga

Les électeurs colombiens sont appelés à voter ce dimanche 27 mai à la première élection présidentielle depuis la paix avec la rébellion des Farc. Un scrutin clé pour un pays polarisé par cet accord historique, que le candidat de droite dure donné favori, Ivan Duque, promet de réviser.

Avec notre correspondante à BogotaMarie-Eve Detoeuf

Les sondages donnent en tête Ivan Duque, un sénateur de 41 ans au look moderne et aux idées très conservatrices. Inconnu il y a encore un an. Duque est le poulain de l’ancien président Alvaro Uribe qui incarne la droite dure, celle qui s’est opposée au processus de paix avec la guérilla.

Le candidat indépendant de gauche Gustavo Petro arrive en deuxième, la vraie surprise de cette campagne. Petro qui a été guérillero dans sa jeunesse, sénateur et maire de Bogota n’est pas un inconnu, lui. Mais personne ne croyait à ses chances il y a encore six mois. Petro parle justice sociale et environnement, un sujet très nouveau ici.

La polarisation de l’électorat entre droite dure et gauche radicale joue contre les autres candidats qui ont tous de l’expérience. Et qui avaient tous leurs chances. C’est le cas de Sergio Fajardo, un professeur universitaire qui a été maire de Medellin et gouverneur, c’est le cas à droite de German Vargas Lleras, un vieux routier de la politique. C’est le cas aussi du libéral Humberto de la Calle qui a été négociateur de l’accord de paix et qui devrait fait un score ridicule. C’est aussi une surprise.

via rfi

Partager avec vos amis: