RDC Ituri :4 personnes à Masumbuko et Salibokoun tué par un militaire

Un militaire a tué quatre personnes mardi 16 octobre aux villages Masumbuko et Saliboko en chefferie de Walendu Tatsi, dans le territoire de Djugu. Le vice-président de l’Association Lori qui regroupe les membres de la communauté Lendu rapporte que ce militaire a ouvert le feu sur les victimes pour des raisons non encore élucidées.

Tout est parti d’une altercation entre ce militaire et un groupe d’habitants dans un village situé à 1 km de Masumbuko en collectivité de Walendu Tatsi.

Le militaire a alors tiré à bout portant sur les personnes avec qui il était en dispute. Une personne est morte sur le champ et une autre a succombé de ses blessures quelques heures plus tard, raconte le vice-président de Lori, Jean-Marie Ndjaza.

Après le drame, le présumé assassin a pris la fuite vers la localité voisine de Saliboko. Chemin faisant, il a rencontré un autre groupe d’habitants qui voulait l’arrêter. Il a tiré à bout portant sur eux. Deux jeunes ont été tués sur place. Cette situation a « suscité une vive tension dans la zone ».

Le porte-parole des FARDC en Ituri déplore ce drame. Le lieutenant Jules Ngongo déclare que ce militaire est déjà arrêté et sera jugé en situation de flagrance par le tribunal militaire de garnison.

Partager avec vos amis: