Sénégal: limogeage du recteur de l’université de Saint-Louis

Au Sénégal, Macky Sall a remplacé, samedi 19 mai, le recteur de l’université de Saint-Louis. Mardi dernier, un étudiant de cet établissement a été tué par les forces de l’ordre lors d’une manifestation qui a dégénéré. Les étudiants demandaient le paiement de leurs bourses d’études. Avec cette décision, le président de la République répond à une requête des étudiants qui exigeaient le départ du recteur. Les demandes, notamment des syndicats étudiants et de l’opposition, vont cependant bien au-delà.

C’est par décret que Macky Sall a acté cette décision, cinq jours après la mort de l’étudiant, Fallou Sène, décès que le chef de l’Etat a jugé « regrettable ».

La décision a été prise en plein week-end de pentecôte et en plein ramadan. Le recteur qui avait fait appel aux forces de l’ordre pour bloquer les étudiants grévistes est donc remplacé. Le directeur du Centre des œuvres universitaires est lui aussi limogé. Les étudiants demandaient le départ de ces deux responsables, exigence renouvelée lors d’une nouvelle manifestation vendredi matin.

Fusible ou début d’une longue série, la décision du président de la République devrait donc calmer les esprits mais les syndicats étudiants ne comptent pas en rester là. Ils exigent également que la justice soit rendue et que les responsabilités dans la mort de Fallou Sène soient établies.

Le procureur de la République de Saint-Louis a promis « une enquête exemplaire », a expliqué Ibrahima Ndoye. Elle est censée se terminer, ce dimanche.

Les syndicats étudiants sont donc dans l’attente. L’opposition a, elle, saisit ce drame pour demander les démissions des ministres de l’Intérieur, de l’Enseignement supérieur voire, de tout le gouvernement.

Via rfi.fr

Partager avec vos amis: