Présidence RDC : Félix Tshisekedi décrète un deuil national en hommage au Président Idriss Deby Itno.

Le Président de la République Démocratique du Congo et Président en exercice de l’Union Africaine, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a décrété ce vendredi 23 avril 2021, une journée de deuil nationale sur toute l’étendue du territoire national, en hommage au Président Tchadien Idriss Deby Itno.

“Le Chef de l’État assure […] au peuple de la République du Tchad, son engagement à se tenir à ses côtés durant cette épreuve. À cet égard, un jour de deuil national sera décrété en République Démocratique du Congo, le vendredi 23 avril 2021, date des obsèques du Maréchal du Tchad”, note le cabinet du Président congolais dans son communiqué officiel de ce mardi 20 avril.

Félix Tshisekedi qui dit avoir appris avec consternation et vive émotion cette disparition n’a pas manqué d’exprimer par la même occasion “sa profonde” indignation face à l’acte qu’il juge ignoble qui a ôté la vie à “ce dignitaire attaché à la défense de l’intégrité de son pays”, mais également aux valeurs de l’unité africaine.

À cet effet, à son nom propre, à celui du peuple congolais et au nom du Bureau de l’Union Africaine, Félix-Antoine Tshisekedi a présenté ses condoléances les plus attristées à la famille de l’illustre disparu ainsi qu’au peuple de la République du Tchad, tout en appelant tous les tchadiens à œuvrer dans l’unité en vue de créer les conditions d’une paix durable dans leur pays.

“Puisse le très haut consoler le peuple Tchadien et accorder au Maréchal Idriss Deby Itno le repos mérité en souvenir de son fervent dévouement à sa patrie ainsi qu’au continent africain”, conclut-il.

Dans la matinée du mardi 20 avril, la toile était submergée des commentaires dès l’annonce, par l’armée tchadienne, du décès de leur Président Idriss Deby, qui a succombé à la suite des blessures reçues sur le champs de bataille.

C’est à l’issue d’un coup d’État en 1990 contre Hissène Habré que Idriss Deby Itno s’était emparé du pouvoir. Promu en août de l’année dernière au rang de Maréchal, il a été réélu pour un mandat de 6 ans avec 79,32% des suffrages exprimés, selon des résultats provisoires annoncés lundi 19 avril, au soir, par l’instance électorale nationale.

Partager avec vos amis: